Communiqués 2021

Communiqué de presse du 21 mars 2021

logo CN URPS web

Vaccination Covid : la CN URPS-ML dit « stop ! » à la désorganisation et demande au gouvernement de respecter les libéraux

Qu’est-ce qui ne va pas dans la gestion vaccinale imposée par le ministère ?

La Conférence Nationale des URPS-Médecins Libéraux pense qu’il est temps de dire « stop » à la désorganisation et à l’absence de logistique imposées aux médecins et aux professionnels de santé depuis de nombreuses semaines.

Elle demande de la visibilité, de l’agilité et de la liberté pour exercer le métier qui est celui des médecins libéraux, et dont les réalités quotidiennes échappent manifestement aux décideurs.

Les médecins libéraux sont prêts et organisés pour vacciner massivement et par priorité sans autorisation préfectorale, dont les décisions sont parfois éloignées du bon sens et de l’intérêt des patients.

Les médecins libéraux ne peuvent plus être soumis à des décisions hebdomadaires de modification de « doctrine » déconnectées de la réalité du terrain. Décider le dimanche soir de basculer les vaccins disponibles vers les pharmaciens en les retirant aux médecins est une erreur de plus allant à l’encontre du bon usage des soins, de l’efficience vaccinale et de la cohésion des professionnels de santé.

Et quid des 400 000 doses qu’on reproche aux médecins libéraux de ne pas avoir utilisées ?

Décider sans concertation de la mise en place de vaccinodromes dans les métropoles est encore une erreur. N’ont-ils donc rien appris des erreurs du passé ?

Les organisations que nous mettons en place sur les territoires, au plus près des professionnels de santé et des patients, ne sont pas soutenues et ne sont pas accompagnées suffisamment dans trop de territoires. Plus grave, certains vaccins ne sont pas accessibles aux médecins malgré leurs demandes et leurs compétences à les utiliser.

La CN URPS-ML, représentant l’ensemble des médecins libéraux des territoires français, demande le respect des médecins libéraux et des organisations qu’ils mettent en place sur les territoires.

Elle demande également l’engagement du gouvernement de les accompagner et de leur fournir les vaccins dont la population a besoin.

 Contacts : Dr Philippe ARRAMON-TUCOO, Président de la CN URPS-ML - Tél. : 06.12.15.89.03.

pdfTélécharger le communiqué au format PDF