Communiqué de presse du 7 décembre 2017

logo CN URPS web

La Conférence Nationale des URPS-Médecins Libéraux (CN URPS-ML) fait savoir que, suite aux remontées locales de ses URPS-ML adhérentes, elle suit avec attention le dossier des consultations avancées, et en particulier celles réalisées par le CH de Roubaix sur la commune de Wasquehal.

La CN URPS-ML rappelle que l’offre de soins ne doit pas être pensée à l’échelle d’une commune, mais de manière globale sur un territoire afin d’améliorer l’accès aux soins de la population.

Quand l’offre de soins doit évoluer sur un territoire où elle ne semble pas satisfaisante, la CN URPS-ML souligne :

  • qu’il est indispensable d’associer à la réflexion tous les acteurs présents sur ce territoire, et de favoriser l’articulation entre eux ;
  • qu’il est possible de répondre aux besoins spécifiques de ce territoire en développant des projets innovants, comme le font les libéraux avec les cabinets secondaires et la télémédecine – entre autres.

L’organisation de consultations déportées hospitalière préconisée par la Stratégie Nationale de Santé proposée par Agnès BUZYN ne peut être pertinente et efficiente que dans les zones sous-dotées, quand il s’agit de répondre à une réelle problématique d’offre de soins.

La CN URPS-ML met en garde sur le fait que le développement de telles pratiques et le déploiement de tels dispositifs dans des zones où l’offre de soins est déjà suffisante ne pourra que dissuader les libéraux de s’installer dans les années à venir, alors mêmes qu’ils sont les seuls à pouvoir assurer la couverture complète et le maillage fin du territoire national.