Les Unions régionales contribuent à l'organisation de l'offre de santé régionale, notamment à la préparation et à la mise en œuvre du Projet Régional de Santé (PRS).

Elles participent:

  • à l'élaboration du schéma régional d'organisation des soins (SROS),
  • à l'organisation de l'exercice professionnel (notamment la permanence des soins, la continuité des soins et les nouveaux modes d'exercice],
  • à l'amélioration de l'aménagement de l'offre de soins sur le territoire» et de l'accès aux soins des patients,
  • aux actions de prévention, veille sanitaire, gestion des crises sanitaires, promotion de la santé et éducation thérapeutique,
  • à la mise en œuvre des contrats pluriannuels d'objectifs et de moyens des services de santé ou des contrats ayant pour objet d'améliorer notamment la qualité et la coordination des soins,
  • au déploiement des systèmes de communication et d'informations partagées,
  • au programme régional de gestion du risque.

Les URPS peuvent également participer à la mise en œuvre du développement professionnel continu (DPC) et à l'analyse des données issues du système national d'informations inter régimes de l'assurance maladie.

Elles assurent la représentation des professionnels auprès de l'agence régionale de santé (ARS).

Dans chaque région, les Unions régionales des professions de santé rassemblent "par profession" les professionnels de santé libéraux :

    • les médecins libéraux (ex URML),
    • les infirmiers,
    • les masseurs kinésithérapeutes,
    • les chirurgiens dentistes,
    • les pharmaciens,
    • les pédicures podologues,
    • les orthoptistes,
    • les orthophonistes,
    • les sages femmes,
    • les biologistes.

Crées en 2010 dans le cadre de la loi HPST, les Unions Régionales de Professionnels de Santé "médecins" ont pris la succession des URML.

Sources :

  • loi Hôpital Patient Santé Territoire (HPST).